Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le groupe pharmaceutique bâlois Acino annonce mardi une nouvelle victoire dans une dispute juridique concernant la propriété intellectuelle du patch générique Rivastigmin. Le tribunal de grande instance de Munich a débouté le fabricant original, arrêtant que le produit d'Acino ne violait aucun brevet ou modèle d'utilité.

Il s'agit là de la troisième décision juridique favorable à Acino, après celle des tribunaux de grande instance de Mannheim et de Düsseldorf en 2013.

La société bâloise, décotée de la Bourse suisse en septembre dernier, estime que cette décision, contre laquelle un recours est encore possible, "constitue une victoire d'étape et renforce sa position par rapport à ses concurrents", indique-t-elle dans son communiqué publié mardi.

Le patch Rivastigmin est utilisé pour traiter les symptômes de la maladie d'Alzheimer légère à moyennement sévère. Administrable une fois par jour, il constitue la "première alternative générique au produit original", précise Acino. Lancé en Allemagne en 2013, le patch est actuellement commercialisé en Italie, aux Pays-Bas, en Espagne et au Royaume-Uni et dans d'autres pays européens.

Acino produit le patch Rivastigmin sur son site de Miesbach, en Bavière, et le met à disposition des preneurs de licence qui se chargent de sa commercialisation.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS