Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Actelion a connu de résultats contrastés sur les neuf premiers mois de 2015. Le groupe pharmaceutique bâlois a dégagé un bénéfice net à 452 millions de francs, soit une baisse de 20% sur un an. Le chiffre d'affaires a quant à lui progressé de 2%, à 1,5 milliard.

Le groupe biotechnologique bâlois explique la progression de son chiffre d'affaires sur neuf mois par la bonne acceptation de son médicament Opsumit sur le marché, annonce-t-il mardi dans un communiqué. Quant au résultat d'exploitation, il s'est maintenu et a même légèrement augmenté, de 3% à 533 millions de francs.

Le chiffre d'affaires provient toujours majoritairement du Tracleer, un médicament pour traiter l'hypertension artérielle pulmonaire. Mais ce montant s'inscrit en recul de 14% sur neuf mois, à 934 millions de francs. L'Opsumit, successeur du Tracleer, a réalisé à lui seul 354 millions de francs de chiffre d'affaires sur neuf mois, contre 111 millions à la même période l'an dernier.

Jean-Paul Clozel content

Le directeur général de la firme Jean-Paul Clozel s'est montré satisfait par ces résultats. "Nous nous trouvons sur la bonne voie dans le processus de développement d'Actelion", estime-t-il dans le communiqué.

"Notre activité dans le domaine de l'hypertension artérielle pulmonaire s'est développée à partir d'un produit unique en un portefeuille de médicaments exceptionnels, qui rendent possible le traitement en continu de cette maladie grave", poursuit-il. Et de souligner qu'en dehors de ce domaine, Actelion développe plusieurs molécules "très prometteuses" qui en arrivent désormais au stade des essais cliniques.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS