Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Actelion a dégagé un bénéfice net en baisse de près d'un tiers (-32%) au premier semestre 2015 à 287 millions de francs. Le chiffre d'affaires du groupe pharmaceutique bâlois a en revanche progressé de 2% sur un an à 1,01 milliard.

Le bénéfice dit de base ressort pour sa part pratiquement inchangé à 423 millions de francs, a indiqué mardi l'entreprise basée à Allschwil (BL). Au niveau opérationnel, le résultat avant intérêts et impôts (EBIT) présente une contraction de 1% entre janvier et fin juin à 344 millions.

Le chiffre d'affaires provient toujours majoritairement du Tracleer, un médicament pour traiter l'hypertension artérielle pulmonaire. Ce dernier a toutefois généré un montant en recul de 13% à 645 millions de francs, reflétant le fait qu'il se trouve soumis à une concurrence accrue sur certains marchés (produits similaires et génériques).

Le successeur du Tracleer, l'Opsumit, a de son côté inscrit un chiffre d'affaires presque quadruplé au regard du premier semestre 2014 à 208 millions de francs.

En ce qui concerne l'ensemble de l'exercice sous revue, Actelion procède à un nouveau relèvement de ses attentes. Le groupe placé sous la direction du Français Jean-Paul Clozel anticipe désormais un bénéfice de base en croissance entre 15 et 19% en monnaies locales, en excluant la dissolution en 2014 de provisions aux Etats-Unis.

ATS