Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le groupe pharmaceutique bâlois Actelion prononcera moins de licenciements à son siège d'Allschwil (BL) que prévu dans le cadre sa restructuration annoncée début juillet. Leur nombre atteindra 40 au maximum, contre les 70 articulés à l'époque.

La mesure s'inscrit dans le cadre d'un plan d'économies impliquant la suppression de 135 emplois au niveau international, dont 115 à Allschwil. Le solde des postes à tracer le sera via les fluctuations naturelles et les retraites anticipées, a précisé mardi Actelion.

Le groupe biotechnologique emploie plus de 2500 collaborateurs à travers le monde, dont plus de 1000 à Allschwil. La restructuration commencera à fin 2012 et se renforcera durant l'an prochain. Les coûts de restructuration viendront charger les comptes du 3e trimestre 2012.

Nombreux défis

Les suppressions d'emplois affecteront la recherche et développement ainsi que l'administration. Elles doivent servir à réduire les coûts afin de faire face aux nombreux défis auxquels Actelion est confronté.

Le 12 juillet, le groupe avait dit souffrir de la force du franc, de la concurrence accrue aux Etats-Unis et de l'environnement de prix à la baisse en Europe.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS