Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Plusieurs dizaines de paysans du syndicat Uniterre ont protesté à Berne contre la situation insupportable sur le marché. Ils ont rempli un bassin de lait et ont prié les responsables des organisations de la branche d'avaler cette "soupe".
Alors que l'Interprofession du lait existe depuis une année, elle n'a pas réussi à freiner la surproduction de lait, dénonce Uniterre. Ces excédents ont conduit à "une dramatique chute des prix". Sur des banderoles, les producteurs ont demandé un franc par litre de lait.
Des producteurs ont protesté partout en Europe contre des prix trop bas et l'offre trop grande. Les producteurs européens sont sur la paille, ont souligné Uniterre et l'association alémanique des producteurs BIG-M.
C'est pourquoi BIG-M et Uniterre exigent de l'interprofession des mesures efficaces pour réduire l'offre. Il faut un système de régulation qui l'adapte à la demande.
Depuis l'ouverture du marché en 2008, le prix du lait a sensiblement baissé pour les producteurs. Parallèlement, la production a clairement augmenté. Les deux associations ont à plusieurs reprises protesté contre cet état de fait.
A la mi-juin, l'IP Lait a augmenté le prix indicatif du lait de 62 à 65 centimes. Auparavant, elle a décidé de dégager 3000 tonnes de beurre du marché par le biais d'exportations au prix du marché mondial. Les producteurs ont dû participer financièrement à cette mesure.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS