Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Confédération va promouvoir plus résolument les activités extrascolaires "novatrices" et l'animation en milieu ouvert dès l'an prochain. Le Conseil fédéral a décidé mercredi de mettre en vigueur en janvier la nouvelle loi sur l'encouragement de l'enfance et de la jeunesse.

Les fonds mis à disposition augmenteront légèrement, passant de 6,9 à 8,4 millions de francs par an. Les conditions posées aux organisations pour bénéficier d'une aide financière seront assouplies. Les associations n'auront plus besoin de compter 1000 membres actifs, 500 suffiront.

Dès le jardin d'enfants

La loi sur les activités de jeunesse devrait permettre de mieux répondre aux défis actuels, notamment en matière d'intégration des migrants et des enfants socialement défavorisés. Elle prévoit un engagement plus poussé de la Confédération dans les activités extrascolaires.

La loi s'appliquera à tous les enfants dès l'âge d'entrée à l'école enfantine et jusqu'à 25 ans. L'extension aux plus petits est une des avancées du texte.

Autre nouveauté, l'animation en milieu ouvert pourra désormais toucher des deniers fédéraux. Il s'agit d'offres, généralement gérées par les communes et les cantons, dont les enfants et les jeunes peuvent profiter sans devoir adhérer à un club ou à une association.

Pendant huit ans, les cantons pourront demander à bénéficier d'aides financières de la Confédération afin de développer leur politique de l'enfance et de la jeunesse. Les montants à disposition sont limités à 450'000 francs par canton.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS