Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La conseillère nationale vaudoise Adèle Thorens est à disposition des Verts pour remplacer Ueli Leuenberger à la présidence du parti après son départ. "Mais la direction ne peut être uniquement romande", précise-t-elle dans une interview publiée vendredi par "24 heures" et la "Tribune de Genève".

"Ueli Leuenberger a toujours dit qu'il quittait la présidence en avril. Nous voulons maintenant une présidence qui incarne un renouveau des Verts", déclare la Vaudoise de 40 ans, réélue dimanche pour un nouveau mandat au Conseil national.

"Le renouveau, ce n'est pas seulement une question de génération. C'est une question de vision", ajoute son collègue genevois Antonio Hodgers. Le parlementaire, qui incarne comme Adèle Thorens l'aile "pragmatique" des Verts, souhaite toutefois rester chef de groupe.

Ueli Leuenberger, conseiller national genevois d'origine bernoise, occupe la présidence des Verts depuis 2008. La vice-présidence est assurée par les Bernoises Franziska Teuscher et Aline Trede.

ATS