Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Trois commissions mandatées par la Confédération proposent de dépénaliser la consommation de toute drogue. Cette mesure fait partie d'une approche durable de la politique des addictions en Suisse, appelée "Défi addictions", examiné actuellement par l'Office fédéral de la santé publique (OFSP).
"La consommation de drogue ne doit plus être poursuivie pénalement", exige François van der Linde, président de la Commission fédérale pour les questions liées aux drogues (CFLD). Les héroïnomanes ne devraient pas être plus punis pour leur addiction que les alcooliques ou les personnes dépendant des médicaments, a indiqué le médecin à l'ATS, confirmant un article du "Tages-Anzeiger" et du "Bund".
Cette exigence n'est pas nouvelle, la CFLD s'engage pour la dépénalisation depuis 1989 déjà. Ce qui est inédit en revanche, c'est que les trois commissions plaident en sa faveur. La CFLD a élaboré le papier de position "Défi addictions" avec la Commission fédérale pour les problèmes liés à l'alcool (CFAL) et celle pour la prévention du tabagisme (CFPT). L'OFSP est mandataire.
Réflexion de fond"Ce rapport est une réflexion de fond sur les drogues et les addictions", précise le coauteur François van der Linde. La société doit cesser de considérer qu'il y a de bonnes et de mauvaises dépendances: il est établi que les drogues prétendument anodines comme l'alcool causent au final des dégâts beaucoup plus importants que par exemple l'héroïne.
Aujourd'hui, le grand défi est dans la consommation problématique de substances achetées légalement, écrivent les experts. Parmi celles-ci, ils comptent la caféine, l'alcool, la nicotine et des médicaments comme les somnifères, les calmants et les analgésiques. Beaucoup de gens consomment ces substances pour surmonter des situations de stress.
Afin de mieux maîtriser les multiples problèmes de dépendance, les auteurs proposent dix principes. Parmi ceux-ci figurent de nouvelles propositions en matière de prévention. Les fabricants et commerçants de produits avec un potentiel de dépendance doivent également être rappelés à leurs devoirs.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS