Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un cinquième de la population boit trop souvent ou régulièrement en trop grande quantité. C'est le constat du Monitorage suisse des addictions mené depuis janvier 2011 par l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) et dont les premiers résultats ont été publiés lundi.

En matière d'alcool, le rapport distingue la consommation chronique à risque et l'ivresse ponctuelle. Au sein de la population plus âgée, c'est plutôt la consommation chronique qui prime (presque 8% chez les 65 à 74 ans). Chez les jeunes, l'ivresse ponctuelle domine: 26% des 15 à 19 ans et 39% des 20 à 24 ans se saoulent au moins une fois par mois.

Près d'un quart (24,8%) de la population fume, le pourcentage s'élevant à 22,5 chez les 15 à 19 ans. Depuis dix ans, les chiffres sont à la baisse: en 2001, 33% des 14 à 65 ans et 31% des 14 à 19 ans étaient fumeurs.

En outre, 5,4% de la population sont exposés au moins une heure par jour au tabagisme passif; en 2002, ils étaient encore 35%. Le tabagisme reste toutefois en Suisse la cause principale de décès prématurés évitables.

Substances illégales

Le cannabis est la substance illégale la plus consommée et ce principalement chez les 15 à 24 ans. Dans ce groupe d'âge, 17,5% indiquaient avoir consommé du cannabis dans les douze derniers mois. D'autres substances illégales sont consommées plutôt en faible quantité (ecstasy: 0,7% dans les douze derniers mois, LSD: 0,5% et speed ou amphétamines: 0,3%).

Il ressort également clairement des questionnaires que la consommation ne se résumait souvent pas à une seule substance: près de 9% de la population présentent une consommation élevée d'au mois deux substances (hommes: 11%, femmes: 6%). Chez les 20 à 24 ans, ce chiffre se situe même autour des 17%.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS