Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Adecco a affiché des résultats en baisse au troisième trimestre 2012. Le numéro un mondial du travail temporaire a vu son bénéfice net se contracter de 18% par rapport à la même période de l'an passé à 118 millions d'euros (142 millions de francs).

Tenant compte des coûts de réorganisation, le résultat opérationnel EBITA a diminué de 7% pour s'établir à 210 millions d'euros, a communiqué mardi le groupe basé à Glattbrugg (ZH). Hors ces éléments, il a atteint 232 millions d'euros (-3% à taux constants).

Le chiffre d'affaires du groupe a quant à lui stagné à 5,28 milliards d'euros, mais accuse un recul de 5% à taux constants. L'activité du placement permanent a notamment enregistré un déclin organique de 10% lors du trimestre sous revue, a précisé Adecco.

500 postes supprimés

Les charges de restructuration s'élèvent à 22 millions d'euros, dont 19 millions pour la France, premier marché du groupe, 1 million pour l'Allemagne et 2 millions pour l'Amérique du nord. Dans l'Hexagone, le regroupement des marques Adecco et Adia sous la première est en bonne voie, a indiqué le groupe.

La mesure doit entraîner la suppression de plus de 500 emplois outre-Jura. En douze mois, les effectifs globaux du groupe ont diminué de 3% pour s'établir à près de 33'000 équivalents temps plein, pour un réseau de quelque 5500 filiales.

Objectifs maintenus

Adecco a battu les attentes des analystes consultés par l'agence d'informations financières AWP, qui prévoyaient un bénéfice net de 109 millions d'euros et des revenus de 5,274 milliards.

Le spécialiste du travail temporaire signale avoir observé un ralentissement au début du quatrième trimestre par rapport au précédent. Il maintient cependant son objectif de marge EBITA supérieure à 5,5% à moyen terme.

"Le groupe a besoin d'une solide croissance des ventes pour atteindre cet objectif, a déclaré Patrick De Maeseneire, le patron du groupe. La priorité reste donc à la discipline des prix et au contrôle des coûts. Au quatrième trimestre, un investissement supplémentaire de 15 millions d'euros est annoncé pour optimiser la base des coûts.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS