Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'équipementier sportif allemand Adidas a annoncé mercredi un bénéfice net part du groupe de 671 millions d'euros (809 millions de francs) pour 2011, en hausse de 18% sur un an. Il a en outre dévoilé une nouvelle prévision de résultat pour 2012.

Adidas table sur une marge opérationnelle proche de 8% cette année, contre 7,6% l'an dernier, où le bénéfice opérationnel a atteint 1 milliard d'euros (+13% à taux de change constant) pour un chiffre d'affaires record de 13,3 milliards d'euros (+13%).

Il a aussi confirmé son objectif d'une hausse de ses ventes de plus de 5% cette année, mais inférieure à 10% à taux de change constant, ainsi qu'une croissance du bénéfice par action compris entre 10 et 15%. Ces prévisions avaient été dévoilées dès novembre.

Perspectives réjouissantes

Contrairement à d'autres grandes entreprises en Europe, Adidas peut se permettre de faire des prévisions chiffrées pour l'exercice en cours car ses perspectives s'annoncent réjouissantes avec deux événements sportifs majeurs, le championnat d'Europe de football en Pologne et Ukraine et les Jeux olympiques de Londres.

En 2011 ses ventes ont progressé de 10% à taux de change constant en Europe occidentale - et ce malgré la crise de la dette qui a donné du fil à retordre à beaucoup de secteurs -, de 22% dans le reste de l'Europe, de 15% en Amérique du Nord et de 23% en Chine.

Reebok, racheté en 2005 par Adidas, n'a pas encore trouvé son rythme de croisière au sein du groupe. Sur l'ensemble de 2011, la croissance de ses ventes (+6%) a été a été nettement moindre que celle de la marque principale Adidas (+15%).

ATS