Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'équipementier sportif allemand Adidas a relevé jeudi sa prévision de croissance du chiffre d'affaires et de bénéfice pour cette année et s'est risqué à un pronostic pour 2012 après un solide troisième trimestre où ses produits ont continué à bien se vendre.

Le groupe bavarois table désormais sur une hausse du chiffre d'affaires de 12% cette année, contre 10% initialement prévu, et un bénéfice par action en hausse de 16% (précédemment 15%).

"Jamais nos produits n'ont autant répondu aux attentes des consommateurs de par le monde comme maintenant", s'est félicité le patron Herbert Hainer, cité dans un communiqué. Il a relevé que, au bout de neuf mois, le groupe avait déjà dépassé ses résultats de l'année 2008, son précédent record.

Au troisième trimestre, le chiffre d'affaires a grimpé de 8% à 3,74 milliards d'euros (4,55 milliards de francs) et ce en dépit d'effets de change contraires.

Grands événements

Adidas s'est risqué à une première prévision pour 2012: chiffre d'affaires et bénéfices vont afficher une nouvelle croissance, soutenus par plusieurs grands événements sportifs (Euro-2012 de football, Jeux Olympiques à Londres). Celle des ventes devrait ressortir à plus de 5% (mais moins de 10%), et celle du bénéfice par action à 10% à 15%.

Ce pronostic, l'un des premiers pour l'an prochain, vaut "sous réserve d'une détérioration de l'environnement économique", tempère le groupe, seule concession à l'assombrissement de la conjoncture mondiale qui visiblement ne l'a pas encore atteint.

ATS