Toute l'actu en bref

Adval Tech va fermer son site d'Uetendorf (BE) au 4e trimestre 2018 (archives).

KEYSTONE/PETER KLAUNZER

(sda-ats)

Adval Tech prend des mesures afin d'améliorer son efficience et mieux utiliser les synergies. Le fabricant bernois de pièces et composants pour l'industrie automobile va fermer son site d'Uetendorf (BE) au 4e trimestre 2018.

Le site emploie actuellement 25 personnes. Les employés touchés se verront proposer un poste à Niederwangen (BE) ou à Endingen (AG), a annoncé mardi le groupe dans un communiqué.

Adval Tech veut se focaliser cette année sur l'intégration complète de l'équipementier automobile allemand Fischer IMF et la mise en oeuvre de nouveaux projets. Le groupe a déroché l'an dernier plusieurs gros contrats de la part de l'industrie automobile. Certains sites ont des réserves de travail pour plusieurs années.

La direction d'Adval Tech prévoit d'enregistrer cette année un chiffre d'affaires inférieur à celui de 2016. L'exercice écoulé a été marqué par de gros changements.

Gros changements

L'unité Molds, qui développe et fabrique des moules à haute performance pour la production de composants plastiques, a été cédée l'été dernier et a été consolidée sur huit mois dans les comptes 2016. Le segment représentait un tiers des ventes totales du groupe.

La concentration sur un seul site en Suisse dans le domaine des métaux et la fermeture d'une usine en Chine auront également un impact sur les ventes. La société estime toutefois qu'elle est bien positionnée pour l'avenir.

Le groupe a par ailleurs confirmé ses résultats annuels publiés le mois dernier. Adval Tech a dégagé en 2016 un chiffre d'affaires en hausse de 1,2% à 227,1 millions de francs. Le bénéfice net a bondi à 39,7 millions, contre un montant de seulement 600'000 francs en 2015.

ATS

 Toute l'actu en bref