Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lisbonne - Six des sept accusés du procès du scandale pédophile de la Casa Pia au Portugal ont été reconnus coupables par le tribunal de première instance de Lisbonne. La justice les a condamnés à des peines de prison de 5 à 18 ans, a indiqué la cour vendredi.
L'ancien chauffeur et jardinier de la Casa Pia, qui répond à lui seul de plus de 600 crimes d'abus sexuels et incitation à la prostitution, a été condamné à 18 ans de prison. Les autres accusés parmi lesquels un ancien présentateur vedette de la télévision portugaise, un ancien responsable de la Casa Pia, un ex-ambassadeur, un avocat et un médecin ont écopé de peines de prison allant de 5 ans et 9 mois à 7 ans.
Seule la propriétaire d'une maison du sud-est du Portugal où, selon les victimes, se tenaient des "orgies", a été acquittée. A la lecture des peines, les victimes se sont serré les mains en guise de victoire.
Sur 32 mineursDans leur exposition des "faits considérés comme prouvés", les juges du tribunal de première instance ont décrit dans le détail des dizaines de situations d'abus sexuels et prostitution commis sur 32 mineurs de la Casa Pia. Cette institution publique accueillait des jeunes et des enfants en difficulté.
Le scandale de la Casa Pia a éclaté fin 2002, lorsqu'un interne de cette institution publique accueillant des jeunes et des enfants en difficulté a affirmé à la presse avoir été violé par un employé. La loi du silence brisée, des dizaines d'autres pensionnaires et anciens élèves ont dénoncé l'existence d'un réseau pédophile et impliqué plusieurs personnalités médiatiques et politiques, dont certaines ont été blanchies depuis.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS