Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Premier ministre russe, Dmitri Medvedev, a réitéré vendredi l'invitation faite à l'acteur français Gérard Depardieu à s'installer en Russie. Il l'a assuré qu'il ne risquait pas d'augmentation d'impôts dans ce pays.

"Que Depardieu vienne. Chez nous, l'impôt sur le revenu est de 13% et nous n'allons pas le modifier", a déclaré M. Medvedev, cité par l'agence russe Interfax. La veille, le président russe Vladimir Poutine avait déjà déclaré être prêt à accorder un passeport russe à M. Depardieu si celui-ci le souhaitait.

"Si Gérard veut vraiment avoir un permis de séjour ou un passeport russe, c'est une affaire réglée, et de manière positive", a indiqué M. Poutine. Celui-ci était interrogé lors d'une conférence de presse sur des propos prêtés en France à l'acteur, engagé dans une polémique après avoir annoncé qu'il quittait le pays pour la Belgique pour des raisons fiscales.

"Injurié"

"Poutine m'a déjà envoyé un passeport", avait déclaré l'acteur, selon des amis cités mardi par le site du quotidien français "Le Monde". Une polémique a éclaté en France après que le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a qualifié l'exil fiscal de l'acteur d'"assez minable".

Se sentant "injurié" par ces propos, Gérard Depardieu avait annoncé dimanche dernier vouloir "rendre" son passeport français et envisager de prendre la nationalité belge.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS