Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Football - Le Tribunal cantonal vaudois n'entend pas laisser l'UEFA continuer à ignorer ses injonctions. La juge Carlsson a mis l'instance européenne à l'amende à compter de mercredi.
Le FC Sion a annoncé dans un communiqué que le Tribunal du canton de Vaud a mis à l'amende l'UEFA à compter de mercredi, à raison du montant maximal prévu par la loi (1000 francs par jour), et ce tant que les mesures exécutoires prononcées par la juge Dominique Carlsson le 27 septembre, exigeant la réintégration immédiate du club en Europa League, ne seraient pas appliquées.
Sommée de communiquer au FC Sion lundi dernier les scénarios envisagés pour sa réintégration immédiate, l'UEFA s'était contentée de proposer plusieurs variantes qui ne prévoyaient aucun match avant le 24 novembre, dans l'espoir que le Tribunal arbitral du sport rendrait d'ici là son jugement sur le fond de l'affaire.
Or, "cet argument est dépourvu de toute consistance, dans la mesure où une association de droit privé n'est pas recevable à exciper (ndlr: soulever une exception en justice) de son organisation interne pour se soustraire à l'injonction du juge", écrit la cour vaudoise, citée par Sion dans son communiqué.

ATS