Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Neuchâtel - Après la confirmation de l'existence de courriels compromettants et les appels à la démission du ministre Frédéric Hainard par plusieurs partis, la présidence du PLR neuchâtelois s'est réunie dimanche. A l'issue de la rencontre, le parti a indiqué qu'il campait sur ses positions.
"Le PLR attend les résultats du travail de la Commission d'enquête parlementaire (CEP)" pour se prononcer au sujet de l'affaire, a-t-il à nouveau souligné. Il compte toutefois prendre des "décisions fermes" si les faits reprochés "sont réellement avérés".
Il s'est par ailleurs dit "étonné" de l'attitude des autres formations politiques qui à ses yeux "nuisent à la recherche de la vérité en polémiquant" avant les résultats de l'enquête. Le PLR les a appelées à respecter la procédure et à laisser la CEP travailler dans le calme.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS