Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Neuchâtel - Une commission spéciale recommande au Grand Conseil neuchâtelois de lever l'immunité de Frédéric Hainard. Si le parlement la suit, des poursuites pourraient être engagées contre l'ex-conseiller d'Etat pour délits présumés commis dans l'exercice de ses fonctions gouvernementales.
La commission du parlement neuchâtelois, mise en place fin septembre à la demande du Ministère public, a terminé ses travaux le 23 décembre. "Elle recommande au Grand Conseil d'accepter la levée de l'immunité de Frédéric Hainard par 6 voix et trois abstentions", a-t-elle indiqué. Le Grand Conseil se prononcera les 25-26 janvier prochains.
Une plainte a été déposée contre l'ancien ministre libéral-radical par une citoyenne pour "contrainte, abus d'autorité et faux dans les certificats", a précisé le président de la commission "Immunité", Jean-Charles Legrix. L'avis de la commission, qui s'est réunie à huit reprises, ne porte que sur cet objet.
Une chance de s'expliquer
Une éventuelle levée d'immunité pourrait permettre à Frédéric Hainard de s'expliquer ouvertement sur les reproches qui lui sont adressés. En revanche, en cas d'inculpation, cela pourrait porter préjudice à son bureau d'avocat.
Pour prendre sa décision, la commission a examiné plusieurs éléments, a expliqué M. Legrix. Elle a conclu que les politiciens ne sont pas au-dessus des lois, que le fonctionnement de l'Etat et des institutions n'était pas menacé et qu'enfin l'amie de Frédéric Hainard fait elle-même l'objet d'une plainte pénale sans bénéficier de l'immunité.
Frédéric Hainard a quitté ses fonctions le 31 octobre dernier. Il n'a pas de possibilité de s'opposer à la décision du Grand Conseil quelle qu'elle soit. Il a été remplacé au gouvernement par le PLR d'Auvernier Thierry Grosjean.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS