Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Dans le cadre de l'affaire Hildebrand, la question de savoir si le procureur général zurichois Martin Bürgisser a violé (ou non) le secret de fonction dans un pub de Bülach reste ouverte. Le conseiller national (UDC/ZH) Christoph Mörgeli va porter l'affaire au Tribunal fédéral (TF).

L'information publiée dimanche par la "NZZ an Sonntag" a été confirmée par l'intéressé. Ce dernier avait porté plainte auprès de la Cour suprême du canton de Zurich après avoir appris par un député UDC du parlement zurichois -présent dans le pub- que Martin Bürgisser y avait évoqué l'enquête contre Christoph Blocher menée pour violation du secret bancaire.

La Cour suprême a classé cette plainte il y a deux semaines, l'estimant infondée. Que le procureur général Martin Bürgisser spécule dans un pub sur l'éventuelle levée de l'immunité parlementaire de Christoph Blocher ne constitue pas une violation du secret de fonction. Le procureur n'a rien dit que le public ne connaissait déjà par la presse, précisait la cour.

Christoph Mörgeli conteste cette décision. Pour lui, ce verdict n'est pas correct. Si le TF devait confirmer ce jugement, ce serait "une nouvelle dimension de l'interprétation du secret professionnel", estime-t-il.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS