Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - La France a transmis à l'Italie le nom des 7094 Italiens figurant sur la liste de clients soustraite par un ex-salarié de la banque HSBC à Genève, dans le cadre d'accords de coopération. Paris a précisé que les autorités suisses ont donné leur feu vert.
Des discussions sont en cours "avec un certain nombre de pays" qui désirent obtenir des autorités françaises une copie de la liste pouvant les concerner, a ajouté le directeur général des finances publiques françaises.
La justice française a saisi le 20 janvier 2009 au domicile français d'Hervé Falciani, un ancien employé de la filiale genevoise de HSBC, des fichiers informatiques cryptés contenant une liste de comptes détenus par des clients de la banque.
Mais avant de les transmettre à la Suisse, les enquêteurs français ont analysé le contenu de ces saisies, qui se sont révélées d'un grand intérêt pour la justice et le fisc français. Le parquet de Nice a ouvert une enquête pour blanchiment et l'administration fiscale a utilisé les données pour identifier de présumés fraudeurs.
Selon le procureur de Nice, le décryptage des fichiers a permis d'identifier 127'000 comptes appartenant à 79'000 personnes dont quelque 8000 Français et 7094 Italiens.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS