Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Genève - Le comité des droits de l'homme de l'ONU serait l'organe adéquat pour surmonter la crise des otages avec la Libye, estime la ministre de la justice Eveline Widmer-Schlumpf. Il s'agit de clarifier de quelle manière un Etat peut traiter les citoyens d'un autre Etat.
Un examen du comportement de la Libye pourrait être suggéré au comité onusien, a déclaré la Grisonne à la radio alémanique DRS. A cela s'ajoute la question de la fidélité contractuelle. La plainte d'un privé contre Mouammar et Hannibal Kadhafi ferait également partie de la question.
Le tribunal arbitral international est l'un des facteurs qui permettra de clarifier les circonstances de l'arrestation à Genève d'Hannibal Kadhafi. L'autre aspect est la détention de citoyens d'un Etat étranger, ce qui est contraire au droit international. Pour la conseillère fédérale, il faut éviter une escalade mais aussi examiner les choses rationnellement.
Dans la presse de samedi, Micheline Calmy-Rey laisse entendre que l'option d'une exfiltration militaire des deux otages suisses en Libye a vraisemblablement été examinée par Berne. La conseillère fédérale n'a cependant rien confirmé explicitement.
"Nous parlons ici d'une crise exceptionnelle", a déclaré la cheffe de la diplomatie suisse dans une interview aux quotidiens alémaniques "Tages-Anzeiger" et "Bund". "Réfléchir à des possibilités non-conventionnelles fait partie du processus", a-t-elle ajouté. "Nous devons toujours examiner toutes les options."
Vendredi soir, le Grand Conseil genevois a rejeté sèchement une motion du Mouvement Citoyens Genevois (MCG) qui demandait qu'Hannibal Kadhafi soit déclaré persona non grata dans le canton et en Suisse. La séance, qui s'est tenue à huis-clos, a duré moins de cinq minutes.
Le texte du MCG a été refusé à l'unanimité moins une abstention, a indiqué le libéral Renaud Gautier. Le MCG en protestation contre ce huis-clos a quitté la salle, a expliqué Eric Stauffer, président du MCG et auteur de la motion.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS