Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Le Conseil fédéral porte plainte contre inconnu pour les indiscrétions parues dans les médias sur l'exfiltration envisagée des deux Suisses retenus en Libye. La présidente de la Confédération Doris Leuthard avait déjà condamné fermement ces fuites lundi.
Les indiscrétions "sur l'action de libération planifiée" de Rachid Hamdani et Max Göldi "relèvent du droit pénal. Les informations divulguées sont soumises au secret", avait-elle alors déclaré.
Le Conseil fédéral n'estime pas nécessaire de prendre d'autres mesures que les instructions données aux départements en mars dernier, avait-elle précisé. Il revient aux commissions de gestion de juger l'activité du gouvernement dans le cadre de leur rapport sur la gestion de la crise libyenne.
Le gouvernement ne fera pas d'autre commentaire sur l'affaire libyenne ni sur les spéculations parues dans la presse, a précisé son porte-parole André Simonazzi. Et il est parfaitement capable de mener sa communication, même en temps de crise.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS