Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tripoli - Max Göldi sera libéré le 12 juin, une fois qu'il aura purgé la totalité de sa peine de quatre mois, a indiqué son avocat. Selon lui, seuls huit des 53 jours passés en prison par son client entre juillet et septembre 2008 ont été pris en compte par la justice libyenne.
"Max Göldi sera libéré le 12 juin, date à laquelle s'achève sa peine de prison", a déclaré Me Salah Zahaf, affirmant que "rien n'a changé concernant la situation de son client". "Il lui reste seulement 25 jours à passer en prison. Nous avons déjà engagé les procédures pour préparer sa libération le 12 juin", a-t-il ajouté.
M. Göldi avait été arrêté en juillet 2008, en représailles à l'arrestation à Genève d'Hannibal Kadhafi sur une plainte de deux domestiques l'accusant de mauvais traitements. Après 53 jours en prison, Max Göldi et son compagnon d'infortune Rachid Hamdani avaient été libérés mais interdits de quitter le territoire libyen.
Ils s'étaient alors réfugiés à l'ambassade helvétique à Tripoli. M. Hamdani avait pu quitter la Libye le 23 février, tandis que M. Göldi avait quitté la veille l'ambassade pour se rendre aux autorités libyennes et purger une peine de quatre mois de prison pour "séjour illégal" en Libye.
Me Zahaf avait déclaré fin mars que la police libyenne "n'avait pas suivi les procédures légales" au moment de l'arrestation de son client.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS