Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une procédure d'entraide judiciaire demandée par la justice italienne dans l'affaire du petit Luca, tétraplégique après une agression subie à Veysonnaz (VS) en 2002, est actuellement en cours de traitement. Le Ministère public valaisan attend pour sa part un rapport d'experts pour la fin de l'année.

La procédure d'entraide judiciaire a été ouverte récemment, a déclaré mardi à l'ats le procureur général valaisan Jean-Pierre Gross. Dans son édition de mardi, le quotidien "Nouvelliste" annonce qu'une enquête pénale a été ouverte en Italie dans cette affaire.

Les éléments du dossier qui seront transmis à la justice italienne seront déterminés dans le cadre du traitement de la demande d'entraide, précise M. Gross. Selon le "Nouvelliste", le père de Luca souhaite que les habits portés par l'enfant lors du drame soient à nouveau analysés en Italie.

Rapport d'experts attendu

Le Ministère public valaisan attend aussi pour la fin de l'année un rapport d'expertise sur un dessin réalisé par le frère de Luca cinq ans après le drame. Quatre experts italophones ont été mandatés en début d'année.

Le drame dont Luca a été victime s'est déroulé le 7 février 2002 à Veysonnaz (VS). Alors âgé de 7 ans, il a été retrouvé dévêtu, gisant dans la neige en état d'hypothermie. Luca est resté tétraplégique et aveugle.

L'enquête a conclu à une responsabilité du chien qui accompagnait les enfants, un berger allemand de 7 mois. La famille et les deux enfants ont toujours contesté cette interprétation, estimant que divers éléments, comme le dessin, indiquent que d'autres personnes étaient présentes sur les lieux.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS