Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Le conseiller national Ricardo Lumengo, qui vient d'être condamné pour fraude électorale, envisage de se joindre à un autre parti après son retrait du PS. Le Biennois est en contact avec "La Gauche - Alternative Linke - La Sinistra" et le Parti évangélique (PEV).
Ricardo Lumengo poursuivra pour l'instant son mandat au Conseil national en indépendant, a-t-il dit mercredi à l'ATS. L'éventualité de se rallier à un groupe parlementaire reste ouverte: "Ce serait sûrement un avantage pour le travail parlementaire".
A moyen terme se posera la question d'une nouvelle candidature aux élections de 2011, sur sa propre liste ou en tant que membre d'un autre parti. Toutes les options sont ouvertes, selon lui.
Ricardo Lumengo précise avoir été contacté par "La Gauche - Alternative Linke - La Sinistra". Ce parti, créé en mai dernier, se donne pour objectif de rassembler les forces alternatives de gauche en dehors du PS et des Verts. Le conseiller national se réjouit aussi d'avoir reçu des signaux positifs du PEV.
Ruedi Löffel, membre du comité directeur du PEV bernois, a indiqué à l'ATS qu'il souhaitait discuter avec Ricardo Lumengo et sonder les possibilités de collaboration, confirmant une information parue dans le quotidien "La Liberté".
Le représentant du Parti évangélique a rencontré Ricardo Lumengo au Grand Conseil, et il est relié à lui via le réseau social Facebook, a-t-il expliqué. Tous deux ont souligné qu'ils partageaient notamment les valeurs chrétiennes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS