Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Washington - Le liquidateur de l'affaire Madoff a annoncé mercredi qu'il réclamait plus d'un milliard de dollars au total à sept banques. Il cherche à récupérer les fonds perdus par les victimes de cette gigantesque escroquerie.
Dans un communiqué, le liquidateur Irving Picard a précisé avoir déposé plainte auprès du tribunal des faillites de New York contre les banques américaines Citibank et Merrill Lynch, la française Natixis, l'ex-banque belge Fortis (dont une partie des activités a été rachetée par BNP-Paribas), la néerlandaise ABN-Amro, l'espagnole BBVA (Banco Bilbao Vizcaya Argentaria) et la japonaise Nomura.
"Ces banques ont reçu des transferts de fonds de BLMIS (le fonds d'investissement de Madoff) par l'intermédiaire de nombreux fonds rabatteurs de Madoff à une période où elles avaient ou auraient dû avoir connaissance de la fraude de Madoff", précise le communiqué.
M. Picard réclame 425 millions de dollars à la seule Citibank et 400 millions à Natixis, pour avoir continué à faire des affaires avec Madoff malgré les premières dénonciations faisant état d'escroquerie.
"Bien qu'elles aient été dûment prévenues de fraude, Natixis et ses filiales ont contribué de façon substantielle à la fraude de Ponzi de Madoff, notamment en Europe", indique Mark Kornfeld, un membre de l'équipe de liquidateurs cité dans le communiqué.
Bernard Madoff, 72 ans, a été condamné en 2009 à 150 ans de prison pour cette escroquerie, estimée entre 23 et plus de 65 milliards de dollars, selon que l'on compte avec ou sans les intérêts.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS