Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Face à la levée de boucliers déclenchée par les déclarations de son secrétaire général au sujet des binationaux, l'ASF a tenu à relativiser la portée des propos d'Alex Miescher.

"L'ASF continue de prôner l'intégration", écrit-elle dans un communiqué transmis à Keystone-ATS.

La Fédération relève déjà que les propos polémiques de son secrétaire général - qui évoquait notamment la possibilité de ne plus sélectionner de joueurs binationaux, de peur que ceux-ci finissent par porter un autre maillot national - ont été tenus au cours d'un entretien d'une heure avec des journalistes de la NZZ et du Tages-Anzeiger/20 Minuten. "L'ASF regrette que cette interview donne l'impression de discriminer les joueurs et joueuses binationaux."

Et d'insister sur le fait que "les joueurs qui ont disputé le Mondial en Russie ont tout donné pour notre pays". La réflexion existe toutefois du côté de Muri et tient en deux interrogations: "Comment pouvons-nous mieux protéger nos joueurs des événements extérieurs tels que ceux qui se sont produits autour du match contre la Serbie ? Comment pouvons-nous nous assurer que des joueurs dont nous avons financé la formation porteront bien le maillot de l'équipe de Suisse ?", écrit l'ASF.

Pour la Fédération, ce questionnement existe "depuis des années" et conduit le directoire du football suisse à évaluer sa marge de manoeuvre par rapport au règlement international. Dans les pistes envisagées figurent notamment la signature "d'un contrat ou le renoncement à la double nationalité au moment d'inclure un joueur dans le programme de formation de l'ASF".

L'Association suisse de football "veut s'assurer qu'un joueur qui lutte pour un titre dans les équipes juniors ne choisisse pas à 22 ans de défendre les couleurs d'un autre pays, peut-être même contre la Suisse".

Et la Fédération de souhaiter "un climat respectueux et non manichéen autour des internationaux", se plaignant de la tendance à "encenser les joueurs lors des victoires mais à leur adresser le reproche du déficit d'identification quand les choses ne tournent pas comme espéré".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS