Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Los Angeles - Une cour de Los Angeles a rejeté une requête de Roman Polanski qui demandait la publication d'un témoignage susceptible, selon ses avocats, de remettre en cause l'extradition du cinéaste. Le juge estime que les autorités suisses ont reçu les informations nécessaires.
Assigné à résidence à Gstaad, le réalisateur franco-polonais, aujourd'hui âgé de 76 ans combat la demande d'extradition des Etats-Unis qui veulent le juger pour ses relations sexuelles en 1977 avec une fille de 13 ans à qui il avait fait boire du champagne et consommer des stupéfiants.
Selon ses avocats, le document dont ils réclament la publication, une déposition fournie par un procureur lors de l'enquête initiale, démontrerait que les autorités de Los Angeles ont fourni des informations inexactes à la justice suisse.
De son côté, la Suisse dit attendre encore des documents avant de pouvoir se prononcer sur la demande d'extradition américaine. La cheffe du Département de justice et police (DFJP) Eveline Widmer-Schlumpf a précisé la semaine dernière qu'elle examinerait elle-même la réponse de l'Office fédéral de la justice à la demande d'extradition.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS