Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Sion - Le chanvrier valaisan gréviste de la faim Bernard Rappaz a été transféré jeudi au quartier carcéral de l'hôpital de Genève. Son état de santé semble être à l'origine de ce transfert, a indiqué jeudi à l'ATS son ami Boris Ryser.
Le proche de Bernard Rappaz a été informé par le pénitencier de Crêtelongue, où le chanvrier purgeait sa peine. La direction de la prison lui a indiqué qu'elle devait à l'avenir diriger les visites vers l'hôpital de Genève, a précisé M. Ryser.
Ce dernier a eu un contact téléphonique mercredi avec le chanvrier hospitalisé samedi à Sion en état d'hypoglycémie. "Bernard est extrêmement faible, il marque le coup", a témoigné M. Ryser.
Entré en prison le 22 mars pour purger une peine de cinq ans et huit mois pour violation grave de la loi sur les stupéfiants et d'autres faits, Bernard Rappaz conteste sa peine par des grèves de la faim. Il a passé un total de 170 jours non consécutifs sans alimentation depuis cette date.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS