Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Le conseiller national Jean-Charles Rielle (PS/GE) a adressé samedi soir à Bernard Rappaz une lettre ouverte lui demandant de renoncer à sa grève de la faim. Il l'exhorte "à faire un choix responsable" envers sa fille de 12 ans et à "choisir la vie sur la mort".
Le socialiste genevois enjoint le chanvrier à accorder à la société "le temps nécessaire (...) à la réflexion voire à dégager un consensus".
M. Rielle, également médecin, s'est entretenu avec le Valaisan trois fois cet automne. Ne pouvant le rencontrer ce week-end, il a décidé de s'adresser à lui dans une lettre ouverte.
Bernard Rappaz poursuit son jeûne depuis 107 jours mais consent depuis une semaine à prendre des vitamines, du sucre et du sel. Son avocat a épuisé toutes les démarches légales en Suisse mais s'apprête à recourir d'ici mardi auprès de la Cour européenne des droits de l'homme à Strasbourg.
Bernard Rappaz est hospitalisé à Genève. Il purge une peine de cinq ans et huit mois de prison pour violation grave de la loi sur les stupéfiants et d'autres délits.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS