Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Le Comité international de soutien à Bernard Rappaz a pris de l'ampleur, alors que le chanvrier valaisan en était dimanche à son 101e jour de grève de la faim. José Bové y a rejoint Jean Ziegler et Daniel Cohn-Bendit, qui demandent la libération immédiate du prisonnier.
Le comité indique qu'après la manifestation tenue samedi Place St-Michel, il remettra lundi à l'ambassade de Suisse à Paris un appel à libérer Bernard Rappaz. Il entend également intervenir auprès du Vatican.
Le chanvrier purge depuis mars une peine de cinq ans et huit mois pour violation grave de la loi sur les stupéfiants et d'autres délits. Il proteste contre sa condamnation depuis le début de sa détention avec une grève de la faim interrompue dix jours en mai et un mois en été.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS