Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Affaire russe: Trump affirme n'avoir aucun mal à trouver un avocat

"Un avocat ne refusera jamais la célébrité et la fortune", affirme Donald Trump (archives).

KEYSTONE/AP/MANUEL BALCE CENETA

(sda-ats)

Donald Trump a affirmé dimanche que "beaucoup d'avocats et de cabinets de premier plan" étaient prêts à assurer sa défense dans le dossier russe, trois jours après le retrait de son principal conseil. Plusieurs avocats ont toutefois refusé de rejoindre son équipe.

"Ne croyez pas le discours des 'fake news', selon lequel il serait difficile de trouver un avocat pour prendre cette affaire", a tweeté le président américain dimanche matin. "Un avocat ne refusera jamais la célébrité et la fortune, même s'il a des sentiments partagés", a-t-il ajouté, se disant "très heureux de (son) équipe existante".

L'avocat John Dowd a annoncé jeudi qu'il n'assurerait plus la défense de Donald Trump dans l'enquête menée par le procureur spécial Robert Mueller sur l'ingérence russe dans la campagne présidentielle et sur une éventuelle collusion entre l'équipe de Donald Trump et la Russie. Il en était jusqu'ici le coordinateur.

Image et tempérament de Trump

Selon plusieurs médias américains, le conseil et son client auraient eu de profonds désaccords sur la stratégie à adopter. John Dowd aurait notamment suggéré à son client de ne pas accepter d'être auditionné par M. Mueller, sans convaincre Donald Trump, désireux de témoigner.

Dimanche, un autre conseil du milliardaire, Jay Sekulow, a indiqué au New York Times que les avocats Joseph diGenova et Victoria Toensing ne rejoindraient finalement pas l'équipe de Donald Trump, contrairement à ce que la Maison-Blanche avait annoncé lundi.

Selon plusieurs médias américains, le tempérament de Donald Trump, qui accepterait mal les conseils, l'image sulfureuse du président et l'existence de conflits d'intérêts potentiels auraient poussé de nombreux avocats à décliner une collaboration.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.