Toute l'actu en bref

Plusieurs cercueils flottaient sur les plans d'eaux situés devant le Parlement brésilien lors d'une manifestation qui a eu lieu dans le cadre d'une semaine d'activités politiques et culturelles visant à promouvoir les droits des peuples autochtones.

KEYSTONE/AP/ERALDO PERES

(sda-ats)

Une manifestation rassemblant mardi plusieurs milliers d'Indiens du Brésil a tourné à l'affrontement avec la police. Les protestataires s'étaient réunis devant la Chambre des députés à Brasilia.

Les forces de l'ordre ont réprimé avec du gaz lacrymogène l'avancée d'hommes armés d'arcs et de flèches. Ces derniers tentaient de pénétrer dans le bâtiment en portant de faux cercueils.

"Ces cercueils représentent les Indiens de 305 ethnies qui sont morts ces dernières années. Le lobby de l'agro-business tente de détruire nos droits en transformant le Brésil en grenier du monde et en finir avec notre biodiversité", a affirmé à l'AFP Marize de Oliveira, professeur d'histoire de la communauté Guarani.

Plusieurs cercueils flottaient sur les plans d'eaux situés devant la Chambre des députés. Et la fumée blanche des bombes lacrymogène masquait les couleurs des costumes traditionnels et des peintures corporelles des Indiens.

La manifestation a eu lieu dans le cadre d'une semaine d'activités politiques et culturelles visant à promouvoir les droits des peuples autochtones.

ATS

 Toute l'actu en bref