Navigation

Afghanistan: des "fraudes considérables" à la présidentielle (ONU)

Ce contenu a été publié le 11 octobre 2009 - 16:01
(Keystone-ATS)

Kaboul - Le représentant spécial de l'ONU en Afghanistan, Kai Eide, a reconnu pour la première fois que l'élection présidentielle afghane du 20 août avait fait l'objet de "fraudes considérables". Les résultats du scrutin ne sont toujours pas connus.
Les observateurs de l'Union européenne affirment que 30% des voix du président sortant Hamid Karzaï, qui brigue un nouveau mandat, sont frauduleuses. Pour eux, 1,5 million de bulletins sont au total "suspects", dont 1,1 ont profité à M. Karzaï et 300'000 à son principal rival, l'ex-ministre des affaires étrangères Abdullah Abdullah.
Selon des résultats préliminaires du scrutin, M. Karzaï est en tête avec près de 55% des voix, contre moins de 28% à M. Abdullah. Les résultats définitifs, après la fin de l'examen de bulletins de votes suspectés d'être frauduleux, devraient être annoncés dans la semaine.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.