Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Jalalabad - Une attaque de kamikazes talibans a été repoussée samedi à l'aéroport de Jalalabad, une importante base de la force de l'OTAN dans l'est de l'Afghanistan, ont indiqué l'alliance et des autorités, assurant que huit assaillants ont été tués. Et trois soldats étrangers ont été tués dans le sud du pays.
"La base avancée (de l'OTAN) a été la cible de tirs d'armes légères par un nombre indéterminé d'insurgés, mais, après les avoir localisés, l'armée afghane et la force internationale de l'OTAN (ISAF) a réagi rapidement" et "tué huit insurgés, dont l'un portait une veste suicide", selon un communiqué de l'Alliance atlantique, qui assure qu'aucun de ses soldats, pas plus que des militaires afghans, n'a été blessé ou tué.
L'attaque a été lancée à l'aube contre cet aéroport sur lequel sont basés de très nombreux avions, hélicoptères et drones de l'armée américaine sous la bannière de l'ISAF.
"Une attaque a visé l'un des postes de sécurité gardé par les soldats afghans à l'aéroport de Jalalabad", avait déclaré auparavant à l'AFP le porte-parole des autorités de la province, Ahmad Zia Abdylzoï, ajoutant que six assaillants avaient péri, quatre tués par balles et deux ayant fait exploser leurs bombes.
Et trois soldats étrangers ont été tués dans le sud de l'Afghanistan, a annoncé l'OTAN dans un communiqué, sans préciser leurs nationalités.
L'ISAF a aussi expliqué que les trois soldats avaient été victimes d'une attaque rebelle dans cette région qui fait l'objet d'une offensive des troupes étrangères et afghanes contre des bastions des talibans.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS