Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Kaboul - Attentats et tirs de roquettes, qui ont fait quatorze morts et de nombreux blessés, ont marqué samedi les législatives en Afghanistan. Le scrutin avait lieu sous la menace des talibans, mais aussi des fraudes.
"Trois policiers ont été tués et treize autres blessés, onze civils ont été tués et 45 blessés", a déclaré le ministre de l'Intérieur Besmullah Mohammadi.
Sept personnes, dont au moins cinq civils, ont été tuées dans des tirs de roquettes visant des bureaux de vote dans la province de Nangarhar (est), selon les autorités locales. Et trois autres personnes ont été tuées dans trois tirs de roquettes distincts dans la province de Kunar (est).
Les talibans ont revendiqué 150 attaques de bureaux au total, mais ils ont pour habitude d'exagérer le bilan de leurs opérations.
Sur le plan de la politique interne, ces secondes législatives au suffrage universel depuis la chute du régime des talibans fin 2001 ne présentaient pas un grand enjeu, le pouvoir réel étant concentré dans les mains du président Hamid Karzaï. Ce dernier a par ailleurs voté pour une candidate de religion hindoue, a dit à Reuters un responsable du palais présidentiel.
Corruption
Hamid Karzaï a été installé à la tête du pays par la communauté internationale fin 2001 et y est maintenu depuis grâce à elle, Etats-Unis en tête, malgré la corruption dont est accusé son gouvernement et des fraudes massives qui ont permis sa réélection lors d'une présidentielle calamiteuse il y a plus d'un an.
L'enjeu est plus important pour les puissances occidentales au moment où, face à des opinions publiques réticentes à l'envoi de leurs soldats dans ce qui apparaît de plus en plus comme un bourbier, elles envisagent un début de retrait de leurs quelque 150'000 militaires dès juillet 2011 pour les Etats-Unis.
Les pertes parmi les soldats étrangers atteignent des niveaux record, avec 512 militaires tués depuis le début de l'année, alors que l'année 2009 était déjà de très loin la plus meurtrière depuis fin 2001, avec 521 morts.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS