Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

New York - Un baron de la drogue afghan était pendant des années un informateur grassement payé de la CIA et de l'Agence antidrogue américaine (DEA). Il fournissait des informations sur les talibans, la corruption et d'autres trafiquants de drogue de son pays.
Modeste vendeur de drogue au moment de l'invasion de l'Afghanistan en 2001, l'homme est devenu un "baron" dans les années qui ont suivi. Dans le même temps, il servait d'informateur à la CIA et la DEA, l'une s'intéressant aux talibans, l'autre à la drogue.
Tout a basculé en 2008 quand les forces américaines ont commencé à accentuer leurs efforts contre le trafic de drogue, selon le New York Times. Des responsables américains ont alors estimé que l'homme devenait trop important, quand d'autres remarquaient qu'il n'avait jamais fourni d'information décisive.
La DEA lui a alors tendu un piège et l'a arrêté. Le fait que les Etats-Unis aient pu recourir à cet homme illustre les difficultés des forces américaines à lutter à la fois contre les talibans et le trafic de drogue, dont les responsables sont parfois les mêmes et liés à l'administration afghane.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS