Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une série d'explosions sur le site d'un terminal gazier en lisière de la ville de Hérat, dans l'ouest de l'Afghanistan, a fait onze morts, dont dix enfants, a annoncé la police locale. La cause pourrait être accidentelle.

Selon des témoins, les explosions ont retenti tout près d'un camp où vivent des familles ayant fui la province voisine de Badghis. Les déflagrations ont été entendues dans toute la ville. Des images diffusées sur internet montrent des flammes s'élevant très haut dans le ciel nocturne.

"Aux alentours de minuit, un réservoir a explosé, ce qui a provoqué des explosions dans une unité de stockage du gaz, faisant 11 morts et 10 blessés", a déclaré un porte-parole de la police de Hérat, Abdul Rauf Ahmadi.

Province pacifique

Le porte-parole du gouvernement provincial, Ihasanullah Hayat, a confirmé ce bilan. Il a précisé que plusieurs enfants faisaient partie des victimes de ces explosions, dont la cause pourrait être accidentelle.

La province de Hérat, frontalière de l'Iran, est l'une des plus pacifiques d'un pays affligé régulièrement par les attaques des insurgés islamistes, en premier lieu des talibans. Les explosions de réservoir de gaz, un carburant à rabais utilisé parfois pour le transport, se produisent presque tous les jours en Afghanistan.

ATS