Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Kaboul - Les combattants talibans ont décapité six policiers afghans lors d'une attaque visant des bâtiments gouvernementaux dans la province de Baghlan, dans le nord du pays, a rapporté mercredi l'ISAF, la Force internationale d'assistance à la sécurité. Les rebelles ont démenti que les policiers avaient été décapités.
Les insurgés talibans se sont attaqués mardi à un poste de police et à un bureau gouvernemental local, dans cette province où ils étaient jusqu'à récemment relativement peu actifs, précise l'ISAF.
Un porte-parole des talibans a confirmé l'attaque mais démenti que des policiers avaient été décapités. Le gouverneur de la province de Baghlan, Abdoul Madjid, a dit ne pas être au courant de telles mutilations.
L'attaque s'est produite alors que se déroulait à Kaboul la conférence des bailleurs de fond internationaux, qui sont convenus de l'ambitieux objectifs de parvenir d'ici fin 2014 à une prise en main de la sécurité par les forces afghanes.
Retrait britanniqueSur le plan international, le premier ministre britannique David Cameron a indiqué mercredi que les troupes britanniques engagées au sein de l'ISAF pourraient entamer leur retrait dès l'année prochaine. La Grande-Bretagne compte actuellement 9.500 soldats en Afghanistan.
M.Cameron s'est toutefois montré prudent sur le calendrier, affirmant ne pas vouloir donner de faux espoirs et rappelant que "la transition doit tenir compte de l'amélioration des conditions de sécurité". Il a toutefois jugé qu'en 2015 la Grande-Bretagne ne devrait plus avoir de "troupes de combat" ou un contingent important en Afghanistan.
De leur côté, les Etats-Unis qui fournissent la très grande majorité du contingent de la Force internationale espèrent entamer un rapatriement de militaires à partir de juillet 2011.
David Cameron s'est entretenu, mardi, avec le président Barack Obama de l'Afghanistan et des stratégies de retrait lors de sa visite à la Maison Blanche, la première en tant que chef du gouvernement britannique.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS