Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le général Miller prend ses fonctions alors que l'Afghanistan s'enfonce encore plus dans la violence.

KEYSTONE/AP/MASSOUD HOSSAINI

(sda-ats)

Le général américain Scott Miller a pris les rênes des forces américaines et de l'Otan en Afghanistan. Il a succédé au général John Nicholson lors d'une cérémonie dimanche à Kaboul.

Le général Miller, ancien membre des forces spéciales, prend ses fonctions alors que le pays s'enfonce encore un peu plus dans la violence, après 17 ans de guerre, avec la multiplication d'attentats sanglants souvent revendiqués par le groupe Etat islamique, et l'offensive des talibans sur le terrain.

"C'est un combat dur", a admis le général Miller devant un parterre de hauts dignitaires afghans et de diplomates étrangers.

Quelque 14'000 militaires américains sont actuellement déployés en Afghanistan, où ils constituent l'essentiel de la mission de l'Otan, laquelle se consacre principalement au soutien et à la formation des forces afghanes.

Efforts diplomatiques

"Nous savons que la composante militaire n'est qu'une partie de (la) stratégie", a-t-il ajouté, soulignant la nécessité de "créer de l'espace pour un processus politique".

Un bref cessez-le-feu observé en juin dernier par les talibans et les autorités afghanes n'a pas permis d'avancées visibles. Mais les efforts diplomatiques se multiplient pour amener les talibans à négocier et des responsables américains ont rencontré des représentants talibans en juillet à Doha.

M. Miller a passé ces deux dernières années à la tête du très discret Commandement uni des opérations spéciales (JSOC) et a une longue expérience de collaboration avec les unités d'élite américaines. Le général Nicholson, qui a dirigé les forces pendant plus de deux ans, une période record à ce poste, retourne au Pentagone.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS