Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Près de Kaboul, deux attentats ont tué 8 civils et blessé une quinzaine de personnes dont des soldats de l'OTAN, selon la police. Par ailleurs, un soldat français a été tué au cours d'une opération dans la province de Kapisa (est de l'Afghanistan), a annoncé mardi l'Elysée.

Près de Kaboul, une mine télécommandée a frappé un mini-bus, faisant huit tués et un blessé à l'aube à Paghman, un district habituellement calme juste au sud de Kaboul, a déclaré à l'AFP le chef de la police de la capitale, le général Ayoub Salangi.

Sur le chemin du travail

L'homme qui a activé l'engin a été arrêté et fait partie des talibans, a-t-il précisé. Les victimes sont des hommes qui se rendaient apparemment sur leur lieu de travail dans l'ouest de Kaboul.

En fin de matinée, un camion piégé a explosé devant une base de la force internationale de l'OTAN en Afghanistan (ISAF) dans le Logar, une province qui borde le sud de celle de Kaboul. L'attentat a été revendiqué par les talibans.

Selon un premier bilan détaillé par Ghulam Sakhi Rogh Lewanai, chef de la police provinciale, "12 civils ont été blessés".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS