Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Hezb-e-Islami, la deuxième composante la plus importante des insurgés afghans après les talibans, a revendiqué la responsabilité d'un attentat-suicide qui a fait 12 morts mardi près de l'aéroport de Kaboul. Il a dit avoir mené cette opération en représailles à la diffusion du film islamophobe "L'innocence des musulmans".

"Une femme portant une veste d'explosifs s'est fait sauter en réponse à la vidéo anti-islam", a déclaré Zubair Sediqqi, porte-parole du groupe. Le Hezb ne commet pas habituellement ce genre d'attentats.

La kamikaze a fait sauter un minibus transportant des travailleurs afghans et étrangers. Neuf des personnes tuées sont des employés étrangers d'une entreprise de courrier internationale, a précisé un responsable policier.

La plupart de ces ressortissants étrangers sont des pilotes russes ou sud-africains, selon des sources policières. L'attentat a également blessé huit travailleurs afghans.

Nouvelle manifestation

Le Hezb-e-Islami, qui signifie Parti islamique, est un groupe d'islamistes radicaux partageant certains objectifs des talibans contre les forces étrangères ou le gouvernement de Kaboul.

Des milliers de manifestants ont en outre défilé lundi à Kaboul, incendiant des voitures et jetant des pierres sur les forces de l'ordre, lors d'une manifestation contre les Etats-Unis, où le film jugé blasphématoire par les musulmans a été réalisé.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS