Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Kaboul - Le président afghan Hamid Karzaï a officiellement inauguré le conseil de la paix, chargé d'établir des contacts avec les insurgés et de trouver des solutions pour mettre fin aux combats. La guerre est entrée ce jeudi dans sa 10e année.
"Chaque province, chaque district, chaque village attendent du Haut conseil de la paix des efforts. Des efforts pour rétablir la paix sur cette terre", a déclaré le chef de l'Etat afghan lors de l'inauguration du conseil.
Cette commission - qui comprend près de 70 membres, dont des chefs de guerre, des femmes et des membres du gouvernement - se veut une enceinte de négociations et doit représenter l'ensemble de la société dans des discussions de paix avec les talibans.
L'inauguration de ce conseil intervient 9 ans jour pour jour après le début de l'offensive lancée par les Américains et les Britanniques pour renverser les talibans.
Casse-tête
Le 7 octobre 2001, des missiles de croisières Tomahawks et des bombes larguées par des bombardiers B1 et B52 frappaient Kaboul et plusieurs villes d'Afghanistan: l'opération Justice sans limite menée par les Américains et les Britanniques venait de commencer. Deux mois plus tard, le régime des talibans tombait.
Neuf ans après, ce qui ne devait être qu'une chasse aux commanditaires des attentats du 11 septembre a tourné au bourbier et au casse-tête politico-militaire.
Le nombre de soldats des forces internationales a été multiplié par dix, les Afghans ont voté à quatre reprises pour élire leur président et leurs députés, des milliards de dollars d'aide internationale ont afflué dans le pays, mais le constat est clair: depuis trois ans, l'insurrection a gagné du terrain et en intensité.
Un niveau record de pertes
De plus, les pertes des forces internationales, comme celles des civils, atteignent un niveau record. Après la mort jeudi d'un soldat allemand dans un attentat suicide dans le nord, 354 militaires des forces internationales sont morts depuis le début de l'année dans le cadre des opérations militaires.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS