Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Douze soldats turcs et deux civils ont péri vendredi près de Kaboul dans le crash d'un hélicoptère de la force de l'OTAN en Afghanistan (ISAF), a annoncé l'armée turque. Ankara parle d'un "accident" lors d'un atterrissage forcé.

Le Sikorsky de l'armée turque s'est écrasé sur une maison dans le district de Bagrami, dans les faubourgs de l'est de la capitale afghane, avant de prendre feu, selon la police locale. Les deux civils tués sont des femmes qui habitaient sur place.

Il s'agit de l'incident le plus meurtrier pour Ankara en dix ans de conflit afghan.

La Turquie, le seul membre de l'OTAN à la population très majoritairement musulmane, dispose actuellement de 1850 soldats en Afghanistan, déployés à Kaboul, dans la province voisine du Wardak et dans le nord. Ils ne participent pas aux combats mais sont cantonnés à des missions de patrouille.

ATS