Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ventersdorp - Deux hommes ont été inculpés du meurtre de l'extrémiste sud-africain Eugène Terre'Blanche par le tribunal de Ventersdorp, au nord-ouest de l'Afrique du Sud. Des centaines de Noirs et de Blancs se sont défiés dans la matinée devant le bâtiment abritant la Cour de justice de la ville.
Un homme de 28 ans et son co-accusé mineur, âgé de quinze ans, ont été mis en examen pour meurtre, effraction, tentative de vol et atteinte à la dignité de la victime, qui a été dénudée. Ils resteront en détention jusqu'à la prochaine audience, fixée au 14 avril, au cours de laquelle leurs avocats pourront demander une remise en liberté sous caution.
Eugène Terre'Blanche a été battu à mort samedi sur sa ferme de Ventersdorp, à une centaine de kilomètres à l'ouest de Johannesburg. Il était le leader du Mouvement de résistance afrikaner (AWB), une formation néonazie responsable d'attentats meurtriers dans les dernières années de l'apartheid.
Deux de ses ouvriers agricoles s'étaient immédiatement livrés à la police. Ils avaient expliqué s'être énervés parce que leur patron refusait de leur verser un salaire mensuel de 300 rands (44 francs). Leur comparution mardi devant le tribunal de cette petite bourgade a attiré des centaines de personnes dans un climat de tension extrême.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS