Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les lycéens de Soweto arrivant en retard en classe seront conduits à un poste de police où leurs parents devront aller les chercher, a annoncé lundi la ministre régionale de l'Education. Elle n'a pas précisé si les enseignants en retard seraient eux aussi conduits au poste.

"Il est temps que les choses changent. A partir de demain, ceux qui arriveront en retard seront conduits au poste de police de Jabulani", un quartier de la célèbre township des portes de Johannesburg, a déclaré Barbara Creecy, ministre de l'Education de la province du Gauteng, à des élèves du lycée Lavela.

"Nous allons ensuite appeler vos parents pour qu'ils viennent vous chercher", a-t-elle ajouté. Lundi matin, quelque 700 élèves, 60% du total, et de nombreux enseignants sont arrivés en retard dans le lycée où Mme Creecy faisait une visite surprise, ont indiqué ses services. La plupart des retardataires sont arrivés de 30 à 60 minutes après la cloche de 07h50, ont-ils précisé.

ATS