Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Cap - Les forces de l'ordre sud-africaines ont démantelé un complot ourdi par des suprémacistes blancs. Celui-ci visait à faire exploser des bombes dans des cités noires.
"La police est intervenue en plusieurs endroits et certaines des personnes visées par ce coup de filet disposaient de caches d'armes, de munitions et autres matériels", a déclaré Nathi Mthethwa au sujet de perquisitions effectuées en avril.
"A Pretoria, par exemple, certaines des personnes qui ont été arrêtées se préparaient à tester certains explosifs dans une cité noire", a-t-il dit.
Sans fournir de précisions sur le nombre de personnes arrêtées et sur leurs cibles, il a dit que certaines d'entre elles prônent un "volkstaat" (république) blanc.
Le ministre de la Police a promis d'empêcher que des extrémistes ne perturbent la phase finale de la Coupe du monde de football, qui débute le 11 juin et devrait attirer 300'000 visiteurs étrangers en Afrique du Sud.
La tension est montée avec l'assassinat du chef suprémaciste blanc Eugene Terreblanche, tué dans son domaine par des ouvriers agricoles. Des membres de son Mouvement de résistance afrikaner ont menacé de venger sa mort avant de se rétracter.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS