Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Genève - Les camarades des trois élèves genevois accusés d'avoir agressé un sommelier à Rome termineront leur voyage d'étude. Il n'y a aucune raison de les faire revenir, a indiqué mardi Sylvain Rudaz, directeur de l'enseignement post-obligatoire au DIP.
Le Département de l'instruction publique (DIP) a été rassuré par les résultats d'une enquête menée sur place pour connaître entre autre l'état psychologique de la trentaine d'élèves. Ces derniers termineront donc leur séjour dans la Ville éternelle. Ils sont partis samedi dernier de Genève et reviendront samedi prochain.
Les agresseurs, âgés de 17, 19 et 20 ans, sont toujours détenus dans un commissariat de police de Rome, a poursuivi M.Rudaz. Les trois jeunes hommes de l'école de commerce André-Chavanne s'en sont pris à un sommelier qui quittait son travail et rentrait chez lui dans la nuit de dimanche à lundi.
Ils l'ont poussé et lui ont arraché son portefeuille et un briquet. En tombant, le malheureux a heurté le trottoir et s'est blessé à la tête. La police romaine a été alertée par les habitants du quartier et a rapidement interpellé les trois élèves genevois qui tentaient de prendre la fuite.
Cette affaire rappelle par certains côtés celle qui s'était produite à Munich en juin 2009. Trois élèves de Küsnacht (ZH), qui participaient à un voyage d'étude dans la capitale bavaroise, avaient violemment frappé plusieurs personnes, blessant grièvement un Allemand de 46 ans.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS