Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Deux jeunes hommes qui ont agressé violemment deux conducteurs à Lausanne samedi dernier à l'aube ont été incarcérés. Ils sont accusés de tentative de meurtre et de lésions corporelles graves. Une des victimes a reçu un coup de couteau au ventre.

La première agression s'est produite dans un parking souterrain du centre-ville vers 4h15 samedi, a relaté vendredi la police municipale. Les deux individus s'étaient approchés d'un automobiliste qui venait récupérer son véhicule.

L'un des deux l'a menacé avec un couteau, mais les agresseurs n'ont pas réussi à prendre la voiture. La victime a été blessée par un coup de couteau au cou. Les auteurs se sont ensuite enfuis avec son téléphone portable et son portefeuille.

Seconde agression

Un peu plus tard, à 5h15, la police a été alertée pour une deuxième agression, à la place de la gare. Un taxi a chargé au centre-ville deux clients qui voulaient être déposés sous-gare. Le chauffeur s'est rendu sur la place de la gare. Là, le passager avant l'a blessé au bas du ventre avec un couteau.

Le complice est sorti du véhicule. Quant à la victime, qui est aussi descendue, elle a été secourue par d'autres chauffeurs. L'auteur du coup de couteau a pris la fuite avec le taxi avant de l'abandonner plus loin en ville. Un bouclage policier conséquent et un signalement de l'individu ont permis de retrouver l'auteur des coups de couteau vers 6h10. Il a reconnu tout de suite les faits.

Complice arrêté

Sur la base d'un signalement largement diffusé, le complice a été arrêté mercredi par la gendarmerie à Payerne. Il a également reconnu les faits.

La procureure chargée de l'enquête les a entendus. Elle a ouvert une enquête pour tentative de meurtre, lésions corporelles graves et mise en danger de la vie d'autrui. La magistrate a obtenu du tribunal des mesures de contrainte et la mise en détention de l'auteur des coups de couteau. La décision concernant le complice n'a pas encore été rendue.

ATS