Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

AIBA: une élection qui défie le CIO

L'homme d'affaires Gafur Rakhimov a été élu samedi président de la Fédération internationale (AIBA).

Un vote de défiance à l'encontre du Comité international olympique, lequel avait menacé d'exclure la boxe du programme des JO 2020 en cas d'élection de l'Ouzbek.

Au deuxième jour du congrès de l'AIBA, à Moscou, Gafur Rakhimov a obtenu 86 votes sur les 134 bulletins comptabilisés par la Fédération internationale. Il a devancé son opposant, l'ex-boxeur kazakh Serik Konakbayev.

Mis en cause par le Trésor américain, le désormais ancien président par intérim de l'AIBA est accusé d'être un "criminel majeur" de son pays. L'homme d'affaires dément, mais les accusations sont suffisamment sérieuses pour avoir convaincu le CIO de "geler" ses relations avec la Fédération.

Et de prévenir: si Gafur Rakhimov persistait et réussissait à être élu président, l'AIBA pourrait se voir retirer sa reconnaissance et la boxe disparaître des JO de 2020 à Tokyo. Ce qui constituerait une première depuis l'arrivée de la discipline aux Jeux olympiques, en 1904.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.